• Rhonealpes.fr
  • 15-25 ans >
  • Etudiants >
  • Se former >
  • Sport de haut niveau

Sport de haut niveau

Concilier sa carrière de sportif et ses études, un pari difficile ! Néanmoins, la Région facilite la tâche aux Rhônalpins. Retour sur le parcours de Yann Cucherat, double champion du monde aux barres parallèles.

Et pour les jeunes Auvergnats ?

Facebook Twitter

Aide aux sportifs de haut niveau

C’est quoi ?
Un encouragement financier pour concilier carrière sportive et formation.

Pour qui ?
Les sportifs rhônalpins inscrits sur la liste des athlètes de haut niveau arrêtée par le Ministère des sports. (Élites, seniors, jeunes, reconversions)

Quel montant ?
9 140 € maximum, variable selon la formation et l’éloignement entre les lieux de formation et
de pratique sportive. D’une durée de 2 à 4 ans.

Yann Cucherat, gymnaste lyonnais

Avec des parents entraîneurs de l'école gymnique de Jassans-Riottier dans l'Ain, Yann Cucherat a grandi dans un univers sportif. Quand d'autres jouent au ballon, il s'entraîne aux barres fixes et au cheval d'arçon. A onze ans, il intègre le Pôle France de gymnastique artistique masculine de Lyon. Avec 25 heures d'entraînement chaque semaine, il doit concilier avec 20 heures de cours au collège. L'appel du haut niveau l'oblige très vite à quitter les bancs de l'école ; il poursuit alors sa scolarité par correspondance.

Grâce à une convention d'accompagnement avec la Région, un coach l'aide à décrocher son bac S, à 18 ans. Yann enchaîne les victoires : champion de France, puis d'Europe en 2009 et 2010 et médaillé d'argent aux barres fixes lors du Championnat du monde en 2005. Parallèlement, grâce à l'aide régionale destinée aux sportifs de haut niveau, il entreprend des études pour devenir professeur de sport. Aujourd'hui, à 34 ans, le gymnaste lyonnais a mis un terme à sa carrière pour endosser le costume de directeur sportif de l'Equipe de France.

Toutes les aides de la Région Auvergne Rhône-Alpes pour les 15-25 ans