Le gant

Des gants de plus en plus techniques

Certains de ses gants spéciaux sont produits à partir de Kevlar ou de Dyneema, la fibre la plus résistante au monde.

Facebook Twitter

Grenoble, capitale de la ganterie

Ils sont quelques-uns à relever le gant en Rhône-Alpes. Trois jeunes créateurs grenoblois ont choisi, sous la marque FST Handwear, de perpétuer ce savoir-faire local avec des séries limitées, imprimées, qui font de leurs gants des " supports artistiques ". A la tête de la maison Lesdiguières fondée en 1885, Jean Strazzeri reste lui, fidèle à la tradition grenobloise du gant en peau de chevreau.

Rostaing est le dernier fabricant français de gants de travail pour l'industrie automobile, sidérurgique ou verrière. Certains de ses gants spéciaux sont produits à partir de Kevlar ou de Dyneema, la fibre la plus résistante au monde. Ils sont fabriqués à Villieu, dans l'Ain, sur le site de l'ancienne tannerie familiale créée en 1789 et qui s'est tournée vers la ganterie en 1952.

Depuis dix-huit mois, Stéphane Rostaing a relocalisé la fabrication de quelques modèles en France. A commencer par des gants chauffants mis au point par un jeune ingénieur en stage, devenu depuis directeur général adjoint de la société. Ce type de moufles intéresse de nombreux sports : le cyclisme, la course à pied, le parachutisme. L'atelier de l'Ain coupe et coud sur mesure des gants pour des personnes qui ont perdu une partie de l'usage de leur main et veulent conserver leur travail. Rostaing a aussi développé des modèles de gant en cuir pour des jardiniers professionnels et confirmés.

La majeure partie des gants Rostaing reste fabriquée au Maroc et au Vietnam où " le coût du travail est douze à vingt-cinq fois moins cher, précise Stéphane Rostaing. Mais on utilise beaucoup de matières techniques développées avec des sociétés françaises, comme Schappe Techniques basée dans l'Ain, qu'il serait aberrant de transporter en Asie où l'on risque d'être rapidement copié " observe le chef d'entreprise. Il mise sur la technologie pour garder une longueur d'avance face à la concurrence. Notamment pour équiper des pompiers, policiers, militaires, en France et à l'export.