Fluvial

Port Édouard-Herriot à Lyon

1er port intérieur français en flux global de marchandises.

10 millions de tonnes par an de flux global de marchandises.

935 000 tonnes en chargements et déchargements.

2% : c'est ce que le transport fluvial sur le Rhône assure aujourd'hui par rapport à la totalité des marchandises transportées dans la vallée du Rhône mais le volume pourrait être multiplié par 5.

Avec 6,7 millions de tonnes transportées par an, l'axe Saône-Rhône est largement sous-exploité.

Flux Rss de l'article -

Rhône Médian : allier économie, transport et écologie

Le Grand Projet Rhône-Alpes « Rhône médian » porte bien son nom : 152 communes, 265 000 habitants, 700 hectares de zones industrielles disponibles...

Au carrefour de cinq départements (Ardèche, Drôme, Isère, Loire et Rhône), il vise à valoriser un secteur d'environ 20 km, au sud de Vienne, idéalement placé dans la vallée du Rhône, proche de grandes villes et au cœur d’un bassin de vie et d’emplois dynamique.
Cet espace, déjà très actif grâce à la zone industrialo-portuaire (ZIP) de Salaise-Sablons, devrait devenir un exemple en matière de report modal et d’écologie industrielle. « Rhône Médian permettra de révéler ce territoire aux atouts incontournables : un positionnement stratégique sur le couloir rhodanien, un potentiel multimodal (fleuve, route, et rail) et un potentiel économique et industriel fort » a souligné Jean-Jack Queyranne lors de la signature du protocole 2013-2018 de ce grand projet, le 14 novembre 2013.
D’une envergure inédite, il associe le conseil régional, 5 conseils généraux, 11 communautés de communes et d’agglomération, la Zone industrialo-portuaire de Salaise-Sablons et de nombreux partenaires dont la Compagnie nationale du Rhône.
Le dernier né des grands projets rhônalpins pourrait en effet permettre de créer 2000 emplois tout en construisant une économie durable, moins gourmande en énergie et en déchets.

Lire le dossier de presse

Transport de marchandises : la voie royale du fleuve

Transport fluvial - les conteneurs

Le transport fluvial offre la possibilité de combiner plusieurs modes de transport alliant qualité de vie, développement économique et respect de l'environnement.

La vallée du Rhône constitue un formidable axe de communication entre l'Europe du nord et celle du sud. Ouvert à la navigation fluviale à grand gabarit, la vallée du Rhône et toutes les voies ferrées, routes et autoroutes qui la desservent, forment un réseau de communication efficace. Rhône-Alpes est ainsi dotée d'une infrastructure fluviale de 550 km de voies navigables permettant le report d’une grande partie des marchandises transportées par la route. Forte de tous ces atouts, la Région s'implique dans le développement du transport fluvial : formation des jeunes au métier de marinier, augmentation de la capacité à transporter (cale), aménagements des ports en vue d'accueillir davantage de fret. En partenariat avec Voies Navigables de France et avec les Chambres de Commerce et d'Industrie (concessionnaires des équipements portuaires), Rhône-Alpes contribue à la modernisation des ports fluviaux sur l'axe Saône-Rhône.

La connexion entre le Rhône, la Moselle et le Rhin représente un enjeu de premier ordre pour le développement du transport fluvial en France.
Pour la Région Rhône-Alpes, la préoccupation est d'intégrer le réseau fluvial européen afin de rendre les trafics nord-sud plus fluides, en organisant une meilleure complémentarité entre les différents modes de transports.

La synthèse de l'étude préliminaire socio-économique multimodale sur l'axe Marseille-Ports de la Mer du Nord et de l'Europe de l'Est est disponible.