Newsletter L'EUROPE EN BREF

NUMERO 21 du 29 août 2016

La Commission dévoile son paquet Climat

Dernière proposition phare avant la trêve estivale, la Commission a présenté le 20 juillet dernier son « paquet climat », composé de trois documents très attendus. Après de longues tergiversations et négociations tendues avec les Etats membres, la Commission a fini par proposer des objectifs individuels pour les Etats en termes réduction de gaz à effet de serre dans les secteurs qui ne sont pas concernés par le marché européen du carbone, soit : l’agriculture, les transports, la construction et la gestion des déchets. Il s’agit pour l’UE de réaliser son objectif de réduire ses émissions de 30% d’ici 2030, étape clé pour la mise en œuvre de l’accord climatique international de Paris. La France devra réduire ses émissions de 37% d’ici 2030. Moins que la Suède et le Luxembourg qui ont l’objectif le plus ambitieux (40%), mais beaucoup plus que la Bulgarie, qui doit simplement s’engager…à ne pas augmenter ses émissions. La proposition est assortie d’un deuxième règlement spécifique sur la contribution de l’agriculture et de la sylviculture à l’effort climatique. Avec le dernier texte, la Commission met l’accent sur le secteur stratégique des transports. Elle propose un plan qui énumère les actions à mener dans le domaine et qui identifie les textes à réviser. La Commission souhaite se focaliser sur l’efficacité des systèmes de transport, l’augmentation des énergies alternatives et la réduction des émissions du secteur automobile. Elle prévoit notamment de réviser les standards d’émission post-2020 pour les véhicules et de réviser la directive européenne sur l’Eurovignette qui permet aux Etats membres de majorer les tarifs des péages en fonction de la pollution.

« Ma vie de courgette» retenu parmi les 3 finalistes du prix LUX 2016

Les trois films en compétition pour remporter la 10ème édition du Prix LUX, prix annuel du Parlement européen qui récompense le meilleur du cinéma européen ont été révélés le 26 juillet à Rome au cours des Venice days. « Ma vie de courgette » du réalisateur suisse Claude Barras, coproduit par Rhône-Alpes cinéma et dont le tournage et une partie de la fabrication se sont déroulés dans les studios du Pôle Pixel à Villeurbanne, figure parmi ces finalistes. Les deux autres films en compétition sont : « A peine j’ouvre les yeux » de Leyla Bourid et « Toni Erdmann » de Maren Ade. Ces films seront projetés et promus dans plus de 50 villes et 20 festivals à travers l’Europe jusqu’à la proclamation du lauréat le 23 novembre prochain à Strasbourg. Pour en savoir plus c’est ici.

Enseignement : le succès de la filière pro

Selon une récente étude d’Eurostat, la moitié des élèves du secondaire dans l’UE suit une filière professionnelle : en 2014, sur les 22 millions d’élèves du second cycle, près de 11 millions (soit 48 %) étaient inscrits en filière professionnelle. Cette filière est plébiscitée en République tchèque (73%), comme en Croatie (71%), en Autriche et en Finlande (70%). L’étude montre que ces élèves sont majoritairement des garçons sauf en Belgique (52% de filles), en Finlande et au Royaume-Uni (51%).

Brexit : les premiers chiffres

La Direction générale des affaires économiques et financières de la Commission européenne a publié les premières perspectives chiffrées pour la zone euro et l’UE, après le référendum au Royaume-Uni. La Commission, qui doit actualiser en novembre prochain ses évaluations économiques, précise que sa première étude ne constitue en rien une prévision économique. Pour l’heure, ses travaux sont basés sur un scenario qualifié de « léger » et un autre de « sévère » quant à leurs effets sur la croissance. Dans les 27 Etats membres, celle-ci ralentirait, passant des 1,9% attendus en 2016 à 1,7 % à 1,8%, tandis que les 1,8% de croissance attendus en 2017 se cantonneraient entre 1,4 à 1,7 % .

Adoption des comptes pour 2015

La Commission européenne a publié le 17 août dernier les rapports qui rendent compte de l‘exécution du budget de l’Union pour l’année 2015. Pour mémoire, 80% de ce budget est géré par les Etats membres, en lien avec la Commission européenne qui met tout en œuvre pour prévenir, détecter et corriger d’éventuelles erreurs. Sur ce point, le niveau d’erreurs résiduel pour 2015 dans les dépenses à l’issue de l’ensemble des recouvrements et corrections à la clôture des programmes est de 2%. Kristalina Georgieva, Vice-présidente en charge du budget et des ressources humaines, s’est félicitée des bons résultats figurant dans les rapports, évoquant « un investissement de qualité » en faveur de la prospérité et de la sécurité des citoyens européens.

Solidarité budgétaire entre les Etats membres

Conformément aux décisions du Conseil de l’UE du 9 août, l’Espagne et le Portugal ne se verront pas sanctionner pour non respect de leurs obligations budgétaires. Les membres du Conseil ont en effet suivi les propositions de la Commission qui ne préconisait pas de sanctions mais de « nouvelles trajectoires ». Ainsi, l’Espagne aura jusqu’à fin 2018 pour ramener son déficit public sous la barre des 3% du PIB, le Portugal bénéficiant d’une année supplémentaire. Pour suspendre la procédure du gel des fonds structurels et d’investissement, à laquelle les deux pays restent exposés  « en vertu du principe de conditionnalité macro-économique »,  le Parlement a ouvert une demande de dialogue structuré.

Recherche : la Commission mise sur l'open science

Dans le cadre de la définition des priorités pour 2017 dans Horizon 2020, la Commission européenne a décidé de privilégier la « science ouverte » dans les futurs appels d'offres. La science « ouverte » signifie un libre accès aux données de la recherche. La Commission joue dans ce cadre un rôle de précurseur, faisant de cette thématique un pré-requis pour les financements européens destinés à la recherche. Le projet « Open Research Data Pilot » va s'étendre à toutes les thématiques d’Horizon 2020 dès l'année prochaine. Le programme de travail 2017 comprend six domaines prioritaires, avec 8,5 milliards d'euros à la clé. Ces derniers ont été revisités à l'aune de nouveaux défis, en particulier celui de la recherche sur le terrorisme (49 millions d’euros supplémentaires). La Commission a prévu d’augmenter les enveloppes du budget 2017 d'Horizon 2020 sur le Conseil européen de la recherche (1,8 milliard d'euros) et les actions Marie Sklodowska-Curie (840 millions d'euros.). Enfin, l'accord-cadre pour les subventions a été revisité et renforce les exigences relatives au respect par les bénéficiaires des principes de base, tels l'honnêteté, l'objectivité ou l'impartialité.

L'Europe à votre portée

  • Vous avez un projet dans le domaine de la culture et de la créativité?
    Le prochain appel à propositions Europe créative/volet culture/projets de coopération devrait être publié dans les prochains jours. Surveillez le site du programme et retrouvez la synthèse de l’appel prochainement ci-dessous ainsi que tous les autres appels à propositions en cours, recherches de partenaires et consultations publiques de la Commission européenne.
    Pensez également à consulter les sites Faisons vivre l'Europe  en Auvergne et l'Europe s'engage en Rhône-Alpes.

Le saviez-vous ?

INTERREG V-A France-Italie ALCOTRA.

L’évènement 2016 du programme INTERREG V-A France-Italie ALCOTRA 2014-2020 se tiendra le jeudi 6 octobre prochain à Chamonix. Organisé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, autorité de gestion du programme, et l’ensemble du partenariat italien et français, il rassemblera les acteurs institutionnels et socio-économiques transfrontaliers autour de plusieurs temps forts. Au menu un débat sur le thème « la frontière comme élément fédérateur », le lancement de l’appel à projets PITEM-PITER, et de nombreux ateliers thématiques.

La nuit européenne des chercheurs vous invite à l'université de Lyon.

Cette année encore la Commission européenne organise la nuit des chercheurs dans 200 villes d’Europe, dont 12 en France. Rencontrer des chercheurs de toutes disciplines, au cœur d’espaces scénarisés, comprendre, dialoguer, assister à des animations « pétillantes » : ce sera possible le 30 septembre prochain, dans les locaux de l’Université de Lyon, rue Pasteur.

DICO DE L'EUROPE

Journées européennes du patrimoine : cette initiative annuelle qui a lieu cette année les 17 et 18 septembre a été lancée le 3 octobre 1985 à Grenade dans le cadre d’une conférence du Conseil de l’Europe. Le ministre français de la Culture a alors proposé d’y inclure la journée « portes ouvertes » dans les monuments historiques créée l’année précédente en France. Et c’est depuis 1999 que les Journées européennes du patrimoine sont devenue une action conjointe Conseil de l’Europe-Commission européenne impliquant, sous le slogan« l’Europe, un patrimoine commun », 50 Etats signataires de la convention culturelle européenne.

BRUXELLES DANS NOS RÉGIONS

Journées du Design

 

L’édition annuelle des journées du design aura lieu du 20 au 22 septembre. Organisée par le réseau ERRIN des Régions sur la recherche et l’innovation, elle permet de mettre le design sous le feu des projecteurs en réunissant décideurs européens et experts de toute l’Europe. L’objectif est non seulement d’accroître l’importance du design dans les programmes de financement européens mais aussi de favoriser les échanges de bonnes pratiques entre les acteurs de ce domaine. La région Auvergne-Rhône-Alpes sera représentée par la Cité du Design de Saint-Etienne.

La conférence Smart cities de l’Institut français d’Autriche rallie les acteurs régionaux

Le Service de Coopération scientifique de l’institut français d’Autriche organisera le 12 octobre à Vienne une conférence sur les smart cities « technologies innovantes au service des villes intelligentes » où sont attendus plusieurs acteurs régionaux, dont Tenerrdis, Minalogic et Grenoble INP. L’évènement est organisé en partenariat avec le Klima-und Energie Fonds (fonds autrichien pour les projets smart cities), la Représentation de la Commission européenne, Business France et la chambre de commerce autrichienne. L’évènement devrait rassembler des acteurs clés du spectre public et privé et portera tout particulièrement sur la coopération européenne dans le cadre du programme Horizon 2020, la Ville de Vienne ayant récemment remporté le projet « Smarter Together » avec Lyon et Munich.

Un atelier sur la pauvreté urbaine organisé par la Métropole de Lyon pendant la Semaine européenne des régions et des villes

La métropole de Lyon organise un atelier sur la pauvreté urbaine le 11 octobre après-midi au Comité des Régions, dans le cadre de la Semaine européenne des régions et des villes (anciennement Open Days). Intitulé « Créer des villes inclusives et lutter contre la pauvreté urbaine », cet atelier est composé de deux panels de villes qui présenteront tour à tour des solutions visant à réduire la pauvreté urbaine, avec un focus sur les habitants –  intégration socio-économique des personnes vivant dans des quartiers défavorisés et sur l’environnement urbain –  la régénération urbaine de quartiers défavorisés. A la tête d’un consortium composé de huit autres villes européennes (Bristol, Birmingham, Brême, Göteborg, la Città Metropolitana di Milano, Barcelone, la Métropole de Lille et Rotterdam), la Métropole de Lyon sera représentée par son 1er vice Président David Kimelfeld qui présentera le Programme métropolitain d’insertion et pour l’emploi adopté en 2015. L’atelier sera suivi par un cocktail. L’inscription se fait sur le site de la Semaine Européenne des régions et des villes: http://ec.europa.eu/regional_policy/regions-and-cities/2016/register.cfm Le code de l’atelier : URB11B38.

 

NOS RÉGIONS A BRUXELLES

EEEMERGING : un nouveau site Internet et prochainement en live au festival d'Ambronay

Avant de retrouver les jeunes ensembles européens à l’Abbaye d’Ambronay à l’automne dans le cadre du festival, nous vous invitons à découvrir le site de leur programme européen « eeemerging » (emerging European ensembles). Ce programme a démarré en 2010 à l’initiative du centre culturel de rencontre d’Ambronay et s'est développé en 2014 grâce au programme européen Europe Créative (projet de coopération à grande échelle). Réunissant 8 partenaires, il vise à faire émerger des talents à l’échelle de l’Europe qui bénéficient d’un soutien particulier notamment sous forme de résidences et de formations. En 2016, 6 ensembles ont été sélectionnés sur les 14 auditionnés. Ils rejoindront ainsi les 6 ensembles de la promotion 2015.

INTERREG : formation gratuite pour les acteurs de l’ESS

Medcoop, qui accompagne gratuitement les acteurs de l’économie sociale et solidaire vers les financements européens, organise un atelier gratuit sur les programmes de coopération européenne auxquels la région Auvergne-Rhône-Alpes est éligible, le 20 septembre 2016, de 13h30 à 17h30, 603 Bd. Président Wilson à Aix les Bains. Attention : inscription obligatoire

 

CONTACT

Rue du Trône 62 - 1050 Bruxelles. Tél. : (00 32) 2 282 00 20 ou (00 33) 4 26 73 61 02

Contact Auvergne : bruxelles@cr-auvergne.fr

Contact Rhône-Alpes : delegation.bruxelles@region-rhone-alpes.fr