Formations sanitaires et sociales

13% de l'emploi régional
90% d'insertion dans l’emploi
24 diplômes d'états
20 000 apprenants
5 400 boursiers
124 instituts de formation autorisés
247 sections de formations

Lieu de formation et financement : votre recherche en ligne

Des moyens pour les étudiants du secteur sanitaire et social

Les élus rhônalpins vont étudier la proposition de créer un dixième mois de bourse pour les étudiants des FSS, à l’instar du système en cours pour les autres disciplines.

C’est la bonne nouvelle annoncée par Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, le 29 novembre à l’occasion de l’inauguration des bâtiments de l’Institut régional de formation de la Croix-Rouge à Lyon.

Bientôt un 10e mois de bourse

A la rentrée 2013, la Région a déjà créé un sixième échelon de bourse pour mieux répondre à la situation des 17 000 étudiants du secteur sanitaire et social, dont le tiers est boursier. Cette aide, attribuée en fonction des ressources de l’étudiant ou de sa famille, varie entre 1 315 et 3 800 euros par an.

Pour améliorer leurs conditions d’études, la Région s’est aussi engagée aux côtés des organismes de formation dans l’investissement immobilier, et notamment auprès de la Croix-Rouge, premier centre de formation du secteur sanitaire et social en Rhône-Alpes.
La Région a investi 4,31 millions d’euros dans cette opération qui a coûté au total 12,7 millions d’euros.. Le centre de Lyon forme environ 600 étudiants par an, assurant plus de 90 % d’insertion professionnelle durable. Le secteur emploie 270 000 personnes en Rhône-Alpes avec des perspectives de croissance pour les années à venir.

Des conditions d’études confortables

L’institution a donc quitté son siège historique de la rue d’Inkermann et ses annexes éparpillées sur l’agglomération lyonnaise, pour s’établir dans un immeuble de huit étages, avenue André Lacassagne, anciens locaux des laboratoires Lipha-Merck.
La célèbre fresque de la façade "Lyon, santé, la vie" réalisée par la Cité de la création a également été restaurée. Y figurent désormais le fondateur Henry Dunant aux côtés de Sabine Zlatin, ancienne infirmière de la Croix-Rouge, expulsée du mouvement en 1941 et créatrice de la Maison d’Izieu dans l’Ain.

Les aides de la région