Fermeture exceptionnelle de l'Espace de Grenoble

L'Espace Rhône Alpes sera exceptionnellement fermé au public le vendredi 31 octobre.

Merci de votre compréhension

Partager cette alerte :

Espace Rhône-Alpes de Grenoble (Isère)

Coordonnées

Adresse
2 rue de la Poste (centre ville)
38000 Grenoble


Agrandir le plan

Téléphone
04 26 73 48 01
Télécopie
04 26 73 56 70

Accueil du public du lundi au vendredi de 13h30 à 17h.
Pour préparer votre visite nous vous invitons à nous contacter auparavant.

Laisser un message sur cette page

La Région vous accueille

Quelles sont les compétences de la Région, les atouts et les caractéristiques de la deuxième région française ? Autant de questions que vous pourrez poser dans le cadre de visites organisées à la demande  pour des groupes dans l'un des Espaces Rhône-Alpes

  • Feuilletez La Région mode d'emploi :

Vous etes bien en Rhone-Alpes

"Voir, goûter, explorer, comprendre, observer…En Rhône-Alpes, tout est expérience, tout est ambiance, tout est sens. Vous êtes bien et bienvenu en Rhône-Alpes.”

Faire un exposé sur la région Rhône-Alpes

  • Ecoliers, collégiens, lycéens, étudiants ou enseignants : vous préparez un travail scolaire sur la région Rhône-Alpes ? Nous mettons à votre disposition sur rhonealpes.fr un espace didactique pour vous aider.

La Région présente le projet de reconstruction du Lycée Mounier

Lycée Mounier GrenobleAtaub + Arto Architectes Ataub + Arto Architectes

Les nouveaux locaux, qui pourront accueillir jusqu'à 1300 élèves, intégreront les formations dispensées au sein du lycée professionnel Jean Jaurès. Ce regroupement des filières d'enseignement général, technologique et professionnel sur un même site offrira aux jeunes grenoblois un lycée polyvalent à dominante tertiaire, du CAP au BTS. Il accueillera également le dispositif expérimental Collège Elitaire pour Tous (CLEPT).

Ouvert sur la ville, ce lycée sera composé de 3 pôles : scolaire, dans un bâtiment de quatre étages, en forme de L, orienté nord-sud,
hébergement et restauration : un nouvel internat de 200 places et 10 logements de fonction dans deux immeubles de 5 étages et une construction abritant un restaurant scolaire de 400 places, un pôle sportif composé du gymnase restructuré et d'un terrain de sport réhabilité.

Le projet paysager met en valeur des échappées visuelles sur les massifs de Belledonne, du Vercors et de la Chartreuse. Toitures végétalisées, stockage des eaux pluviales, panneaux solaires, éclairage naturel, confort thermique et acoustique témoignent de la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) du projet.

Les travaux seront entièrement financés par la Région Rhône-Alpes, pour un montant de 50 M€. Le début du chantier est prévu en 2016, pour une durée d'au moins deux ans.

Lycée La Martellière à Voiron : l’internat et le restaurant rénovés

Bâti en 1860, le lycée professionnel agricole La Martellière forme, de la 3ème au BTS, par la voie scolaire et par l'apprentissage, 220 élèves, aux métiers de la vente et des services à la personne.

Il propose également deux formations biqualifiantes, l'une autour du ski et l'autre sur le métier d'accompagnateur de moyenne montagne.

La restructuration de l'internat et du restaurant scolaire a pour objectif d'améliorer les conditions de vie des élèves et d'accroitre l'attractivité de l'établissement. La Région a entièrement financé ce chantier, à hauteur de 4,4 M€.
18 mois de travaux ont été nécessaires pour réhabiliter 1 807 m². La rénovation associe des matériaux anciens et modernes, avec une attention particulière aux économies d'énergie et à l'accessibilité des personnes à mobilité réduite.

Le nouvel internat se compose de 73 lits, d'un foyer socioculturel et d'une salle de travail. Chaque chambre peut accueillir 3 à 4 élèves, qui disposent de bureaux individuels, de connexions informatiques et d'une salle de bains attenante. Le nouveau restaurant scolaire offre deux salles de restauration insonorisées et une cuisine fonctionnelle. Une centaine d'élèves demi-pensionnaires utilisent désormais le self service pour déjeuner.

Deux nouveaux bâtiments sur l’EPN Science Campus à Grenoble

Le « bâtiment des sciences » est une infrastructure commune à l'Institut Laue Langevin (ILL) et à l'European Synchrotron Radiation Facility (ESRF). 5 000 m² de locaux ont été construits afin d'accueillir 120 chercheurs qui mènent des partenariats scientifiques dans les domaines de la santé, de l'énergie et des nanosciences.

L'Institut de Biologie Structurale (IBS) est à la fois un centre de recherche, un plateau technique, un site d'accueil et de formation scientifique. Il accueille des chercheurs du CEA, du CNRS et de l'Université Joseph Fourier qui étudient le monde du vivant à l'échelle moléculaire. Les nouveaux locaux de l'IBS accueillent 250 personnes sur 5 600 m².

L'EPN Science campus bénéficie également d'une nouvelle entrée (poste de garde sécurisé et zone d'accueil pour les visiteurs) au 71 rue des martyrs. Celle-ci est destinée à améliorer l'accès au site et à lui donner une meilleure visibilité depuis la ville et au sein de la presqu'île scientifique. Quant au restaurant commun, il a fait l'objet d'une extension : il fournira dorénavant 1 500 repas par jour, soit une augmentation de 50 % de sa capacité d'accueil.

Le coût total des deux bâtiments, de la nouvelle entrée du site et de l'extension du restaurant s'élève à 41,1 M€, financés par le Contrat de Projets Etat - Région (CPER) 2007 -2013 et le plan campus. La Région Rhône-Alpes est le 1er partenaire financier de ces projets, avec une participation totale de 21,9 M€ (53 %).

8000 m2 supplémentaires pour Grenoble INP - Phelma

Vendredi 14 février a été posée la première pierre de la nouvelle construction.

L’extension de Phelma, située entre GEG et son bâtiment actuel, auquel elle sera reliée, rassemblera, sur 7 étages, 7200m² de salles de cours, un espace Vie étudiante et un centre de transfert de technologie. Elle intégrera également un amphithéâtre de 500 places, côté parvis, proche de la maison des micro-technologies de MINATEC.

Ce projet, de 25,3 millions d'euros, financé par le contrat de projet État Région 2007-2013 (CPER), a pour objectif d'accueillir à la rentrée 2015, sur un même site, l'essentiel des étudiants et des cours, aujourd'hui répartis entre Phelma MINATEC, Phelma Polygone et Phelma Campus, soit 1 800 élèves contre 1 400 aujourd’hui. Participent au financement : le Conseil Général de l’Isère (10,364 M€), la Région Rhône-Alpes (6M€), l’Etat (4M€), la Métro (3M€) et la Ville de Grenoble (2M€).

Cette opération constitue la seconde phase de l'opération MINATEC. La première phase a permis, au milieu des années 2000,  le renforcement du centre d'enseignement et de recherche en micro et nanotechnologies que constituent :
•    l'école Phelma, née du regroupement des écoles ENSERG, ENSPG et ENSEEG
•    les laboratoires LMGP et IMEP,
•    le centre interuniversitaire CIME - Nanotech

Le nouveau bâtiment accueillera également un Centre de Transfert de Technologie (CTT) de 800 m² où les entreprises pourront mener des projets innovants avec les élèves ainsi que des locaux destinés à la valorisation pour Grenoble INP.

Laisser un message à l'Espace Rhône-Alpes de Grenoble

Question

Captcha Antispam

L'Espace Rhône-Alpes de Grenoble est situé au cœur d'un territoire particulièrement dynamique : plus de 25 000 entreprises implantées dans le bassin d'agglomération, des pôles de recherche de renommée mondiale (Minatec, CEA ...), 3 pôles de compétitivités reconnus, des universités qui accueillent 62 300 étudiants (dont 9 000 étrangers)...
L'Isère, c'est aussi une vie culturelle et sportive intense, avec des équipements et des événements soutenus par la Région aux côtés des autres collectivités (Centre National des arts contemporains, Stade des Alpes, MC2, Jazz à Vienne, Foulée Blanche d'Autrans...). Tout cela au milieu de montagnes et de paysages naturels remarquables avec, entre autres, les Parcs Naturels régionaux de Chartreuse et du Vercors et le Parc national des Ecrins (partagé avec la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur). Dans ce contexte, l'économie du tourisme et des sports d'hiver est importante pour le département qui, avec 36 stations de ski (1700 km de pistes de ski de fond et 2500 km de pistes de ski alpin), accueille 21 millions de touristes chaque année.

AGENDA