Le siège - Architecture et implantation

Un bâtiment hors normes

  • 45 000 m2 de SHON dont 25 000 m de bureaux
  • Hauteur du bâtiment : 35 m
  • Longueur du bâtiment : 128 m
  • Largeur du bâtiment : 75 m
  • 50 salles de réunion
  • 1100 m2 de panneaux photovoltaïques

 

Juillet 2008 : pose de lapremière pierre

3 années de chantier

Mai 2011 : installation des premiers agents. L'emménagement se poursuit pendant 6 semaines.

1er juillet 2011 : première assemblée plénière dans la grande salle

Un cahier des charges en 5 points

Le futur Hôtel de Région comme si vous y étiez (film en 3D) !La conception du futur siège de la Région a fait l'objet d'un concours au niveau européen. Le jury était composé du Président du Conseil régional, d'élus, de personnalités qualifiées et de spécialistes de l'architecture. Le cahier des charges insistait sur cinq points : la qualité architecturale, le développement durable, les réponses fonctionnelles et le respect des surfaces définies, l'engagement sur les coûts et les délais ainsi que l'organisation des équipes et les compétences.
Le projet de l'atelier de Portzamparc est apparu comme la meilleure réponse à ces différents critères conjuguant ainsi l'unicité des fonctions, l'élégance et la modularité des espaces, la simplicité des façades et la richesse des volumes intérieurs, l'ouverture sur l'extérieur et la bonne insertion dans le site et enfin les solutions environnementales innovantes et performantes.

La conception du nouveau siège repose sur un grand bâtiment unique, sans rupture, qui donne de la lisibilité à l'institution. Il est axé autour d'un atrium, véritable cœur de l'édifice autour duquel s'articulent la salle des délibérations, les salles de commission et d'éventuelles expositions publiques. Les bureaux, évolutifs, peuvent s'aménager selon les besoins des services.

Un chantier exemplaire

La Région se construit à la Confluence - Episode 1 : Une démarche exemplaireEvacuer les matériaux du chantier du futur siège de la Région par... voie fluviale. Tel est le projet qui a été mis en place dès la fin janvier 2008. Une station de chargement des barges a été aménagée le long de la Saône pour acheminer les matériaux dus aux travaux de terrassement jusqu'aux usines de recyclage. Dans le cadre d'un développement durable maîtrisé, la Région est soucieuse de limiter les nuisances générées par le chantier de son futur siège. Aussi, le transport des matériaux par voie fluviale limitera le trafic des camions, la pollution, etc.

Améliorer la qualité d'usage

La Région se construit à la Confluence - Episode 2 : la haute qualité d'usageAu-delà de l'égalité des chances, revendiquée par les personnes handicapées et promulguée par la loi du 11 février 2005, c'est le problème global de l'amélioration de la qualité d'usage pour l'ensemble des usagers qui est au coeur du projet Confluence. La prise en compte des besoins spécifiques de tous types d'usagers quelles que soient leurs différences physiques, sensorielle, intellectuelles, mentales, cognitives, culturelles ou d'âge permettra d'optimiser l'accessibilité, le repérage, l'orientation, l'usage et la perception de ce nouveau bâtiment.
Illustration de la démarche en vidéo : cliquez sur l'image.
La Région est installée dans son nouveau siège au coeur du quartier de la Confluence à Lyon, depuis le printemps 2011. Pourquoi un nouveau siège ? Pour offrir une meilleure qualité de service public à 6,2 millions de Rhônalpins, améliorer les conditions de travail de 1 400 agents et de 156 élus et accroître la lisibilité de l’institution régionale.