Montagne

3 massifs de montagne en Rhône-Alpes : les Alpes, le Jura et le Massif central.

73 % de la superficie de la région est située en zone de massif

Programme opérationnel FEDER interrégional du massif des Alpes 2014-2020

Drapeau européen

Avis de mise à disposition du public de l’avis de l’autorité environnementale relative à l’évaluation des incidences sur l’environnement du programme opérationnel FEDER interrégional du massif des Alpes (POIA) 2014-2020.
 
Conformément à l’article L122-8 du code de l’environnement, le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, autorité de gestion du POIA 2014-2020, informe que la version provisoire du programme opérationnel FEDER interrégional du massif des Alpes 2014-2020, l’évaluation environnementale stratégique du programme, ainsi que l’avis de l’autorité environnementale sont mis à disposition du public qui peut formuler ses observations, pendant 4 semaines, du 14 avril 2014 au 15 mai 2014.

Où s'informer ?

Quelle montagne en 2040 ?

Dans Rhône-Alpes, il y a Alpes... et Massif central, et Jura. Les trois grands massifs qui composent la partie montagneuse de la région font aujourd'hui face à des réalités multiples.
Emploi, accès aux soins, agriculture, tourisme, accès à la culture, arrivée des néo ruraux (voir liens ci-dessous)... Les zones de montagne, c'est à dire un peu plus de 70% du territoire de Rhône-Alpes et 51% de sa population, se trouvent face à des choix de développement vitaux.
La Région Rhône-Alpes s'interroge sur le modèle de développement actuel face aux incertitudes en matière de changement climatique global, de ressources disponibles et de fragilité des économies montagnardes. Baptisée "Montagne 2040" , la démarche est constituée de temps de réflexion avec 300 jeunes rhônalpins, d' ateliers autour de thèmes précis (énergie, transports, économie...) et de différents évènements (expo, assises européennes de la montagne...).
En 2013, la Région livrera les résultats de cette enquête à grande échelle et pourrai ainsi imaginer les pistes de travail à mettre en place pour que les zones de montagne (les deux tiers !) de Rhône-Alpes, bénéficient elles aussi d'un développement durable.