Solidarité sociale et territoriale

233 quartiers répartis dans 101 communes bénéficient de la politique régionale de la ville

5 Etablissements Publics Fonciers existent en Rhône-Alpes : EPORA (Loire, Rhône, Isère, Ardèche, Drôme), EPF de la région grenobloise, EPF de l'Ain, EPF de Savoie, EPF de Haute-Savoie.

1 Centre d'échanges et de resssources foncières, le CERF 

www.cerfra.org

Facebook Twitter

Isère : les nouveaux contrats de ville

Sept contrats de ville du département de l'Isère ont été signés pour la période 2015-2020. Les territoires concernés sont Grenoble Alpes Métropole, Pays voironnais, Pays de Saint-Marcellin, Pays roussillonnais, ViennAglo, Porte de l'Isère CAPI, Porte Dauphinoise de Lyon saint-Exupéry. La nouvelle formule liée aux contrats de ville implique la notion de quartier prioritaire de politique de la ville. En Rhône-Alpes, ces QPV sont 124 et au niveau de l'Isère, on en recense 26, répartis dans 15 communes et concernant 66 500 habitants.
Ces zones bénéficieront donc de crédits des différents partenaires dont la Région qui a défini ses priorités : l'insertion sociale et professionnelle des 16-30 ans, l'amélioration du cadre de vie des habitants et l'innovation sociale.
Le volet concernant le renouvellement urbain est lui aussi reconduit jusqu'en 2020 tel que prévu dans le contrat de plan Etat Région.

L'action foncière au service de l'aménagement du territoire

Rhône-Alpes est aujourd'hui confrontése mobilise à une forte pression foncière qui contribue au déficit de logements et à un étalement urbain, consommateur de terrains et destructeur de terres agricoles et d'espaces naturels. Afin d'améliorer la situation, la Région tente de concilier tous les usages du sol : en incitant à la création d' Etablissements Publics Fonciers, en soutenant leur extension et en favorisant l'échange de ressources et de bonnes pratiques, notamment grâce au CERF Rhône-Alpes.

Un logement de qualité  accessible à tous

Pour que chacun puisse se loger dans des conditions acceptables et à un prix raisonnable, il est impératif que l'offre d'habitat accessible augmente. Cet enjeu est un levier pour un développement durable, conciliant trois objectifs : - social : faciliter l'accès au logement des jeunes, démunis, saisonniers, personnes handicapées... - environnemental : concevoir des logements sains, moins voraces en énergie, de meilleure qualité architecturale et insérés dans des quartiers agréables à vivre - économique : réduire les charges et accompagner les 15000 embauches d'ici 10 ans qu'offre la relance du logement Pour concrétiser cette perspective, la Région engage des partenariats avec les territoires de Rhône-Alpes et soutient la construction ou la réhabilitation de plus de 8000 logements par an.

Généraliser la qualité environnementale dans le bâtiment

Pour faire face au changement climatique, il faut diviser par 4 nos émissions gaz à effet de serre. La Région propose aux constructeurs HLM des aides pour la construction de logements qui respectent cet objectif. Avec ces logements, mieux isolés et utilisant des énergies renouvelables, les charges des occupants sont réduites.

Bien vivre dans tous les quartiers

Plus de 10% de la population de Rhône-Alpes réside dans des quartiers sensibles. La Région soutient les initiatives dans ces quartiers pour faciliter l'accès à l'éducation, à l'emploi, au logement... A cette fin, la Région est partenaire des Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS). Elle contribue aussi aux  opérations de renouvellement urbain .