Les politiques régionales

2012 ? Au rapport !

Le millésime 2012 du rapport d'activité / bilan développement durable de la Région Rhône-Alpes est paru : cliquez ici pour le télécharger.

La Via Rhôna reliera le Léman à la mer sur 700 km

Préparer l'avenir de la jeunesse en Rhône-Alpes

168 opérations immobilières en cours:

  • 97 opérations de maintenance
  • 50 opérations lourdes en gestion directe
  • 21 opérations de VDI (Voix Données Images)

Rhône-Alpes préside le GIP Massif Central

Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, vient de prendre la tête du GIP Massif central pour deux ans. Il succède à René Souchon.

21 % de la population rhônalpine vit dans le Massif central, sur trois départements : en Beaujolais, dans les Monts du Forez ou les monts d'Ardèche. Contrairement aux idées reçues, ce massif, vaste comme l'Irlande, connaît un regain de population et donc, une attractivité certaine. Depuis 2009, les six conseils régionaux concernés par le Massif central se sont unis au sein d'un GIP, un groupement d'intérêt économique, pour favoriser son développement. Rhône-Alpes va donc prendre la tête de ce GIP pour 2014 et 2015. "Les Régions conjuguent leurs efforts pour valoriser les atouts naturels et humains de ces territoires de moyenne montagne. L'idée est de donner la possibilité aux habitants d'innover et d'expérimenter pour créer de la valeur économique et sociale" a souligné Jean-Jack Queyranne.

A compter de 2014, les Régions vont gérer les fonds européens. Cette possibilité est prévue pour les GIP et les six présidents veulent confier au GIP Massif central la gestion d'un futur programme destiné à ce massif, doté de 41 M€ de FEDER, Fonds européen de développement régional. Quatre priorités ont été avancées : l'environnement, le bois et la forêt, le tourisme durable et l'attractivité.

Avis au public

Le GIP Massif central réunit les conseils régionaux (voir ci-dessus) et assurera, au nom des ses membres, l'autorité de gestion du futur programme opérationnel FEDER interrégional pour le Massif central.

La version provisoire du programme opérationnel interrégional Massif central 2014-2020, l'évaluation environnementale stratégique du programme ainsi que l'avis de l'autorité environnementale sont mis à disposition du public qui peut formuler ses observations, pendant quatre semaines, du 17 février au 17 mars 2014, sur le site du GIP Massif central et sur le site du programme Massif central actuel.

Construire autrement en Nord-Isère

La Région vient de signer avec deux communautés de communes un Grand projet Rhône-Alpes pour faire du Nord Isère un lieu de référence dans la construction "durable".

L’augmentation du coût de l’énergie et l’évolution de la réglementation thermique poussent la filière du bâtiment à innover, à produire des logements moins énergivores, plus durables. Le Nord Isère dispose d’atouts évidents pour devenir un territoire de référence dans le domaine de la construction durable : il accueille les leaders mondiaux de la production de matériaux comme Lafarge qui possède un Centre de recherche avec 250 chercheurs, mais aussi les Grands ateliers de l’Isle d’Abeau et le Pôle d’innovation constructive.
Toutes ces raisons ont amené la Région Rhône-Alpes, la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère et la Communauté de communes des Vallons de la Tour à signer ensemble un GPRA, un Grand projet Rhône-Alpes.

l'excellence d'une filière

D’ici 2015, la Région va consacrer 8,3 M€ à la création d’une plateforme nationale d’innovation ASTUS (Assemblages Systèmes Techniques et Usages) à Villefontaine, à proximité des Grands ateliers : de quoi offrir aux professionnels de la construction la possibilité de tester des prototypes innovants.
La Région va soutenir une démarche pour déployer et diffuser de nouveaux modes de construction auprès des maîtres d’ouvrages. Deux pépinières d’entreprises, une à Villefontaine, l’autre à Saint-Clair de la Tour, vont diffuser les pratiques et les savoir faire. « Ce GPRA Nord Isère témoigne de l’excellence de la filière de la construction et contribue au dynamisme de ce secteur qui compte de nombreux artisans et petites entreprises en Rhône-Alpes » a souligné Jean-Jack Queyranne, le président de la Région en signant ce Grand projet.