Innovation - Clusters - Pôles de compétitivité

Rhône-Alpes accélérateur d'innovationsDécouvrez le site Internet de la Stratégie régionale d’innovation pour une spécialisation intelligente (SRI-SI)

Images des domaines de spécialisation intelligenteL'essentiel de la SRI-SI, c'est ici ! Entreprises, pour innover, consultez le guide en ligne.

Coboteam joue la robotique contre la délocalisation

Les robots débarquent dans notre quotidien. Entrés aussi dans les entreprises, ils font gagner en productivité et évitent des délocalisations. En Rhône-Alpes, la filière s'organise au sein du cluster Coboteam.

A Bellecombes-en-Bauges, un robot trait les vaches depuis qu’un jeune a repris l’exploitation familiale en 2014. Nouvel outil pédagogique, le petit robot humanoïde Nao de la société Aledebaran est le nouveau compagnon d’éveil d’un jeune autiste. Beam, le robot de la société d’Awabot, est expérimenté dans les classes de trois lycées rhônalpins. Les exosquelettes de RB3D sont actuellement testés par des ouvriers de Colas qui étalent le bitume sur les routes. Innovtec dans l’Ain commercialise un robot nettoyant pour les industries alimentaires

« Les robots ne sont pas là pour remplacer les hommes mais pour les accompagner dans leurs gestes » explique Jacques Dupenloup, dont l’entreprise réalise 85 % de son chiffre d’affaires à l’export. « Contrairement à l’idée préconçue, les pays les plus robotisés au monde sont ceux qui connaissent le taux de chômage le plus bas » affirme le responsable de l’entreprise Staubli. Les bras sophistiqués de l’entreprise haut-savoyarde équipent en effet les salles d’opération chirurgicales, distribuent les chocolats dans leurs boites, désossent les jambons, peignent le TGV japonais et remplacent les tâches répétitives des ouvriers, souvent nuisibles à leur état de santé.

Problème, le marché français est en recul alors que  la demande dans le monde explose. La France est sous-équipée en matière de robotique industrielle, comparée à  la situation de ses partenaires européens, Allemagne, Italie et se fait actuellement doubler par l’Espagne. « La robotisation est la meilleure arme contre la délocalisation, en raison des gains de compétitivité qu’elle peut offrir » souligne Jean-Louis Gagnaire, vice-président à l’économie.

Voilà pourquoi la Région Rhône-Alpes a lancé en juin 2014 un plan robotique qui cible notamment les PME. Elle a confié une mission à Thésame, le pôle de la mécatronique, qui assure la tête de pont du dispositif régional.

C’est le cluster Coboteam, labellisé en juillet 2015 à l'occasion du salon Innorobo, qui organise désormais la filière rhônalpine.

Facebook Twitter

Sept domaines sélectionnés pour l'innovation rhônalpine

Détail d'une carte électroniqueFace aux défis sociétaux que sont le vieillissement de la population, la transition énergétique ou encore les transports intelligents, la Stratégie Régionale d’Innovation 2014-2020 vise à élargir le champ de l’innovation afin de trouver des réponses adaptées. La Région Rhône-Alpes a ainsi déterminé 7 domaines de spécialisation intelligente, retenus pour leur avantage concurrentiel au niveau européen. Les acteurs de ces domaines (entreprises, recherche, formation) sont tous reconnus à l’international, et visent des marchés à fort potentiel de développement et d’emploi :

  • Santé personnalisée & maladies infectieuses et chroniques
  • Procédés industriels & usine éco-efficiente
  • Réseaux & stockages d’énergies
  • Bâtiment intelligent à haute efficacité énergétique
  • Usages, technologies et systèmes de mobilité intelligents
  • Technologies numériques & systèmes bienveillants
  • Sports, tourisme et aménagements de montagne

Au total, 1 milliard d’euros seront consacrés en 7 ans au développement de cette stratégie, tout soutien public confondu.

Les 11 clusters Rhône-Alpes et les 12 pôles de compétitivité soutenus par la Région sont pleinement impliqués dans la dynamique de la Stratégie régionale d'innovation et dans les 7 domaines de spécialisation intelligente.

Les clusters et pôles de compétitivité ont pour objectif d’organiser l’offre régionale et d’accroître la compétitivité des entreprises positionnées sur un même marché en agissant sur différents leviers : l’internationalisation avec des plans de développement à l’international, le développement commercial, l’innovation technologique, la gestion des ressources humaines, la performance industrielle…

Vous êtes à la recherche d’innovation et de compétitivité ? Intégrez une dynamique de réseau à travers les clusters et pôles.

 

Accompagnement des projets d’innovation

  • Vous êtes primo-innovant ?

Le réseau des conseillers en développement de l’innovation est à votre service pour vous aider à élaborer votre projet.

  • L’Agence régionale pour le Développement de l’Innovation (ARDI)

Créée en 2008 par la Région et l’Etat, l’ARDI propose des solutions concrètes aux PME en recherche de compétitivité par l’innovation technologique, organisationnelles ou marché.

  • Les actions collectives innovation

Vous souhaitez bénéficier de conseils d’experts pour renforcer votre capacité à innover ? Le Plan PME vous propose 3 programmes de formation et d’accompagnement dans le domaine de l’innovation : Séminaire dirigeant innovation, Accompagnement de projet Innovation et Innovation PME.

  • Les projets collaboratifs innovants

La Région soutient la réalisation de projets collaboratifs innovants issus des clusters et des pôles de compétitivité. Ces opérations s’adressent aux entreprises, laboratoires et centres techniques industriels. Les projets bénéficient d’un accompagnement au montage de projet et, lorsqu’ils sont retenus, d’un financement.

Les OUTILS DE financement

 

  • Le Fonds d'innovation Rhône-Alpes

Lancé en septembre 2015, le Fonds d'innovation Rhône-Alpes est doté de près de 70 millions d'euros pour soutenir les projets d'innovation des PME rhônalpines. Co-financé par l'Europe, la Région et Bpifrance, il intervient sous forme de prêt à taux zéro et couvre 4 dimensions : l'innovation par les usages, l'innovation sociale, la mise sur le marché des innovations et l'éco-innovation.

 

Le transfert de technologies

  • Structures de valorisation et incubateurs

GRAIN (Incubateur Rhône-Alpes Est) et CREALYS (Incubateur Rhône-Alpes Ouest) vous soutiennent tout au long de votre parcours d’ante-creation.
Leur rôle est de vous accompagner dans l’élaboration de votre projet d’entreprise et de mobiliser différents apports extérieurs: expertises, formation et financement.
Lyon Science Transfert (LST) et GRAVIT sont deux structures qui assurent la valorisation et de transfert technologique et qui sont à l’interface entre les laboratoires de recherche et le milieu industriel.

  • Plateformes technologiques

20 plateformes technologiques touchant à l’ensemble des secteurs d’excellence de Rhône-Alpes ont été lancées. Elles favorisent un rapprochement entre la recherche et l’industrie et permettent d’importants gains de temps en structurant les passerelles entre laboratoires et entreprises. Dotées d'équipements spécifiques, elles s'adossent à un ou plusieurs laboratoires de recherche ou centres de compétences pour une mutualisation des moyens et des techniques.

  • Les centres de ressources technologiques (CRT)

Ils accompagnent les entreprises sur des thématiques technologiques particulières. Les CRT se concentrent à la fois sur les secteurs traditionnels comme la mécatronique, l’optique ou sur des secteurs plus innovants comme les matériaux composites.