Langues régionales

Les mots régionaux, ça vous parle ?

  • Une vogue : Une fête foraine
  • Un gone : Un jeune
  • Une bugne : Un beignet
  • Cafi : Plein
  • Une tatan : Une tante
  • Une patte : Un chiffon
  • Une combe : Une petite vallée
  • Une balme : Une grotte
  • Un souper : Un dîner
  • J'y fais : Je le fais

En Rhône-Alpes, on n’a pas nos langues dans la poche !

Tintin en fraco provençal© Hergé-Moulinsart-Casterman/Arpitania, 2007 - http://tintin.arpitania.eu

 

En Rhôno-Alpes, nos ons pas notres lengues dens la fata !
En Ròse-Aups, avèm pas nòstras lengas dins la pòcha !

Francoprovençal et occitan : deux langues bien vivantes parlées en Rhône-Alpes ! Issues du latin comme le français, leurs origines remontent à l'Empire romain : elles constituent l'élément le plus ancien de l'identité de notre région.

Le francoprovençal connaît diverses variantes parlées dans tout le nord de la région - bressan, dauphinois, forézien, lyonnais, savoyard - mais aussi jusqu'en Suisse romande et en Italie (Val d'Aoste).

L'occitan parlé dans le sud de Rhône-Alpes possède des traits communs avec le francoprovençal. On l'appelle le vivaro-alpin, également parlé en Provence-Alpes-Côtes d'Azur et en Italie.

La Région soutient les langues régionales

Aujourd'hui, la Région Rhône-Alpes s'engage en faveur de la diversité linguistique. Elle souhaite développer son soutien aux nombreux projets qui permettent de faire connaître et de faire vivre l'occitan et le francoprovençal, dans des domaines aussi divers que le tourisme, la recherche universitaire, la création littéraire et artistique, la vie associative...