Ca tourne en Rhône-Alpes

Rhône-Alpes Cinéma coproduit et accompagne depuis plus de vingt ans  la diffusion de longs métrages tournés en Rhône-Alpes. Résultat : plus de 220 films au compteur, et pas des moindres et surtout plein de nouveautés à l'affiche...

En Floride avec Jean Rochefort


Bande-annonce "FLORIDE" (sortie le 12 août) par RhoneAlpesCinema

"Floride", le prochain film co-produit par Rhône-Alpes Cinéma, offre une nouvelle jeunesse à Jean Rochefort du côté d'Annecy...

"Jean Rochefort transforme tout par sa poésie et sa truculence." Philippe Le Guay, réalisateur de  "Floride" nous fait partager le bonheur de retrouver le gentleman moustachu préféré du cinéma français.
Aux côtés de Sandrine Kiberlain et  Laurent Lucas, il campe Claude Lherminier qui, à 80 ans, n’a rien perdu de sa prestance.
Il lui arrive cependant de plus en plus souvent d'avoir des oublis, des accès de confusion… Un état qu’il se refuse obstinément à admettre.
Carole, sa fille aînée, mène un combat de tous les instants pour qu'il ne soit pas livré à lui-même. Sur un coup de tête, Claude décide de s’envoler pour la Floride. Qu'y a-t-il derrière ce voyage si soudain ?

Le tournage s'est déroulé en septembre-octobre 2014 en Haute-Savoie, à Annecy et dans ses environs.

Dans les salles à partir du 12 août.

Claude Barras mitonne "Une vie de courgette"

Claude Barras tourne « Ma vie de courgette » le premier long métrage en France à bénéficier de la technique du « stop motion ».

Il navigue entre les quinze plateaux de tournage installés au pole Pixel de Villeurbanne. Souvent, sur chacun d’entre eux, l’un des dix animateurs prépare la prochaine scène à filmer. Constamment appelé pour faire des choix parfois techniques et toujours précis, le cinéaste sait aussitôt prendre du recul « pour ne pas perdre la vue d’ensemble et garder le contrôle sur le chaos » explique-il en mimant le mouvement d’un balancier.
Dans les années 90, Claude Barras suivait un apprentissage de dessinateur de génie civil à Sierre, en Suisse. Aujourd’hui, il dirige le tournage du premier long métrage français tourné en stop motion, une technique consistant à animer des volumes image par image.
Le Valaisan affirme avec « Ma vie de courgette » un style développé dans de nombreux courts métrages : peu de mouvements de caméras mais des plans fixes où évoluent les personnages. « Je suis un traditionnaliste d’une certaine façon » glisse-t-il, « mais en stop motion. »
Sur ses premiers courts métrages, Claude Barras avait le contrôle total de son tournage. Pour « Ma vie de courgette », il a su apprendre à déléguer.
Coproduit par le lyonnais Marc Bonny et scénarisé en grande partie par la très douée Céline Sciamma. « Ma vie de courgette » est, selon son réalisateur « un film initiatique sur la camaraderie, la résilience, qui vise un public à partir de 7 ans et qui aborde des sujets lourds mais sans lourdeur ».

Sortie prévue : fin 2015.

Ma vie de courgette : dans les coulisses du tournage