Actualités

Opération jeunes cyclistes - Critérium du Dauphiné 2015


Opération jeunes cyclistes - Critérium du... par Rhone-Alpes

Saintélyon 2014 - l'essentiel en 2'


La Saintélyon 2014 par Rhone-Alpes

Facebook Twitter

La Saintélyon et 13 mn


Saintélyon 2014 [13 mn] par Rhone-Alpes

Facebook Twitter
Flux Rss de l'article - Région Rhône-Alpes - Actualités Sport

Aiguebelette accueille les Championnats du monde d’aviron

Photo d'aviron sur le lac d'AiguebeletteDu dimanche 30 août au dimanche 6 septembre, auront lieu les Championnats du monde d’aviron sur le lac d'Aiguebelette.

1300 athlètes, des rameurs mais pas des galériens puisqu'il s'agit des meilleurs dans leru spécialité : l'aviron. Ils se sont donnés rendez-vous du 30 août au 6 septembre sur le lac d'Aiguebelette pour en découdre et repartir dans leurs 70 pays d'oirigine avec l'un des 27 titres mondiaux mis en jeu. A un an des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, les championnats du monde d'aviron sont un rendez-vous primordial et les spectateurs risquent d'être nombreux pour admirer le balet des embarcations, il y en aura 450 au total, qui évolueront sur un lac très nature à l'eau pure et bordé de montagnes qui en font le stade naturel parfait pour les amateurs de sport en plein air . L’accès au site est libre et gratuit.
Troisième plus grand lac naturel français, le lac d’Aiguebelette est la première réserve naturelle régionale d’eau douce. Son récent classement, pour une durée de 10 ans, vise à protéger 60 espèces menacées et une vingtaine de milieux naturels différents.

Facebook Twitter

Athlétisme Masters : des championnats du monde réussis

Il n’y a pas d’âge pour faire du sport, comme le rappelle la fédération française d’athlétisme qui a fait de l’athlétisme « vétérans » une de ses priorités.
Du 4 au 16 août, Lyon a accueilli les championnats du monde d’athlétisme Masters. 8000 athlètes, de 35 à plus de 90 ans, venant de 114 pays, ont participé à l’événement. Et comme le laissaient prévoir ces chiffres, c'est une véritable Tour de Babel de langues et nationalités qui s'est créée du côté du stade Balmont, de la halle Diagana et du parc de Parilly. On parlait russe, allemand, anglais ou français mais le seul langage compris par tous est celui pratiqué sur la piste. Encouragements entre concurrents de la même épreuve, soutien de supporters d'un autre pays, applaudissements de tous à l'arrivée du dernier d'une course... Entraide, soutien, respect, ces valeurs là furent omniprésentes aux mondiaux masters d'athlétisme de Bron.