Langues régionales

A l'origine...

vogue : fête foraine. Dans notre région, vogue, qui vient du germanique *wogon « voguer », a un sens différent de celui du français commun  qui est « célébrité, faveur »
gone : gosse. L’origine de ce mot de la région lyonnaise est obscure (peut-être du latin gunna « pelisse, robe d’enfant »)
cafi : plein. Du latin clavo figere « fixer avec un clou »
tatan : tante, tata. Comme le français commun tata, du latin amita « tante »
patte : chiffon. Du germanique *paita « morceau d’étoffe »
combe : petite vallée. Régionalisme sémantique (du gaulois *cumba « vallée »)
balme : grotte. Du gaulois *balma « grotte »
boutasse : mare. Du latin buttis « tonneau ».
nant : ruisseau, torrent. Du gaulois *nantu « vallée ».
fayard : hêtre. Du latin fagus « hêtre » (avec le suffixe -ard).
traboule : passage qui permet de traverser un pâté de maisons d'une rue à une autre. Nom commun, du verbe trabouler, composé de tra- (« à travers ») et de bouler « rouler » qui vient du latin bulla « bulle, boule » (cf. fr débouler).

Pour envoyer cette page, indiquez simplement le nom et l'adresse électronique de votre correspondant.
Indiquez également votre nom et votre adresse électronique afin que votre correspondant puisse savoir de qui provient ce message.
Vous pouvez aussi, si vous le désirez, adresser un message qui sera inclus dans le courrier.
Pour finir, cliquez sur le bouton Envoyer la référence de cette page.

Les champs marqués d'une * doivent être renseignés.

Vous

Votre ami

Votre message

Captcha Antispam

Dans l'assiette...

bugne : beignet. Mot d'origine incertaine (peut-être de *bunia « tronc d'arbre »)
souper : dîner. Archaïsme du français. A noter qu'en français, jusqu'au XVIIIe siècle, dîner, qui vient du latin *disjejunare « rompre le jeûne », a désigné le repas de la mi-journée
grattons : résidus grillés de graisse etd e viande de porc. Du germanique kerte « coupure » avec influence probable de gratter.
diots : saucisses. Mot d’origine inconnue.
sabodet : saucisson à cuire à base de tête de porc. Composé de sac+bodet (mot d’origine obscure, comme boudin qui est de la même famille).
pogne : brioche. Du latin spongia « éponge »
gaudes : bouillie préparée avec de la farine de maïs torréfié. Du germanique *walda « réséda ».
Rigotte : fromage de chèvre (sud du Rhône et Loire). Peut-être emprunté à l’italien (ricotta vient du latin recocta, participe passé féminin de recoquere « faire recuire »).
picodon : fromage de chèvre (Drôme et Ardèche). Dérivé de piquer qui vient de *pikkare.
cervelle de canut : le nom de ce fromage blanc (battu et assaisonné) vient du fait que, pour le pauvre canut lyonnais, ce fromage constituait l’essentiel du repas et remplaçait la cervelle d’agneau réservée aux classes supérieures.